En 2015, je suis partie pour la première fois en Asie, et plus précisément en Chine, à Beijing. Pourquoi la Chine?

La réponse est simple. J’apprenais le Mandarin (je l’apprends toujours, d’ailleurs), et je voulais progresser.

Je suis donc passée par un organisme spécialisé dans l’apprentissage des langues pour y partir un peu plus de trois semaines. C’était peu, mais j’étais jeune et je m’autofinançais, alors c’était assez.

J’avais donc des cours le matin, et des visites libres l’après-midi. J’avais aussi la possibilité de faire des excursions avec l’école. J’en ai fais deux sur l’ensemble de mon séjour. Le premier était une visite des environs de l’école et du parc Olympique, et le deuxième était une promenade sur la Grande Muraille.

Pour l’hébergement, plusieurs choix étaient proposés. Je pouvais être en appartement avec d’autres étudiants (solution chère), ou en famille (en totale immersion chez des locaux). Cette deuxième proposition m’ayant paru être plus pertinente, je l’ai sélectionnée. Grand bien m’en a pris.

Les familles Chinoises sont surprenantes. On ne vous demandera que rarement si vous allez bien, mais souvent « est-ce que vous avez mangé »? A cette période là, je ne mangeais pas beaucoup, ce qui a particulièrement inquiété ma famille d’accueil qui n’a pas arrêté de se demander si c’était parce que je ne supportais pas leur nourriture. En tous cas, ils étaient soucieux de me faire goûter des mets locaux.

Etre en famille Chinoise, c’est aussi vivre dans un appartement rempli de posters à taille humaine du mariage de leur fils. Oui, le mariage est très important en Chine. La robe, les photos retouchées et les poses travaillées, il faut que tout soit parfait.

Les Chinois feront tout pour vous simplifier la vie. Ils savent que vous n’êtes pas habitués à leur culture, que vous êtes dans un environnement que vous ne connaissez pas, et si en plus vous êtes de l’âge de leur enfant ils seront inquiets qu’il vous arrive quelque chose. Lorsque je suis arrivée à Beijing, j’ai cherché un endroit pour courir, et le couple qui m’avait accueilli m’a emmené faire un tour des parcs et de l’Université à proximité de chez eux pour que je connaisse les lieux.

Etre dans une famille en Chine c’est aussi regarder la télévision et la propagande qui y est diffusée, et ne voir que la tête de leur chef d’Etat aux informations. Ma famille d’accueil m’a, par ailleurs, fait découvrir de nombreuses séries télévisées. Je ne soupçonnais pas que l’industrie cinématographique sinophone était si active!

Enfin, être dans une famille Chinoise permets de pratiquer la langue et de progresser énormément et rapidement. Il ne faut pas oublier que les gens qui vous accueillent ont souvent des ressources modestes et n’ont pas toujours appris à parler anglais.

En quelques mots, un bel échange culturel et linguistique!