Vous sortez du métro pour vous retrouvez dans une rue immense, où affiches, mangas et salles d’arcades côtoient les immenses boutiques d’électroniques comme les petites. Vous êtes à Akhiabara, et même si vous n’êtes pas inconditionnels du manga, vous vivez pleinement l’instant.Akhiabara, quartier Geek de Tokyo, celui où les figurines de Naruto se dispute la place avec celle de kiki la petite sorcière. La construction du Akhiabara que vous découvrirez lors de votre voyage au Japon n’a commencé qu’après la seconde guerre mondiale, lorsque des étudiants Tokyoïtes ont commencé à s’y installer et à ouvrir quelques boutiques d’électronique. L’explosion de la notoriété des mangas et des animés au début des années 2000 a conduit à l’ouverture de nombreux commerces spécialisés de figurines, de DVD et de livres. Leur ouverture a provoqué la fermeture de quelques magasins d’électronique, mais ces derniers ont su garder une place essentielle dans ce quartier. Vous avez oublié votre adaptateur sur votre table de nuit avant de vous envoler pour le Japon et la batterie de votre téléphone portable est sur le point de vous lâcher ? Vous trouverez cette petite merveille dans la plupart des magasins spécialisés du quartier.

C’est donc là que vous achèterez la plupart de vos souvenirs Geeks ou Otakus. N’hésitez pas à aller y faire un tour, même si vous n’êtes pas fan de ce genre de produit. Vous y découvrirez une autre facette de la société Nippone, que vous ne trouverez dans aucun autre quartier. Après tout, ce n’est certainement pas en France que vous verrez un cadre en costume trois pièces jouer au dernier jeux à la mode dans une salle d’arcade plus grande qu’un supermarché. Et si vous ne jouez plus aux jeux vidéo, mais que vous avez un jour aimé ça, il est possible que certaine boutiques de jeux anciens provoquent chez vous un très fort sentiment de nostalgie. Un conseil, comparez les prix dans plusieurs magasins avant de vous décider à acheter. Ils ne varient pas beaucoup, certes, mais le choix est large, et la concurrence omniprésente, alors pourquoi vous privez?

A Akhiabara, vous croiserez aussi la route des Maid Cafés. Vous en avez déjà entendu parlé, n’est-ce pas ?

Vous verrez dans la rue de nombreuses jeunes filles habillées en serveuses façon manga, avec un maquillage et des coiffures particulières sorties tout droit de cet univers des bandes-dessinées Japonaises. Elles sont là pour faire la promotion de leurs cafés. Si vous rêvez d’en visiter un, vous n’aurez que l’embarras du choix. Un peu trop particulier pour moi, je vous avoue. Je n’aurais pas été à l’aise dans un endroit comme ça. Mais en avoir un aperçu dans la rue s’est déjà révélé être une découverte en soit. Le quartier est plutôt à découvrir à la tombé de la nuit, lorsque les Japonais sortent du travail et viennent se détendre après une longue journée.