Vous avez loué un scooter, une voiture, ou vous connaissez quelqu’un qui en a un à vous prêter pour la journée. Vous allez pouvoir partir en excursion pour la journée sans dépendre des horaires de bus. Tant mieux ! Maintenant, il ne vous reste plus qu’à trouver l’activité à faire. Celle qui serait presque inaccessible si vous n’aviez pas de véhicule.

Direction, une nouvelle fois, le parc de Taroko. Il est grand. Vous y trouverez toujours un nouvel endroit à découvrir. En voilà justement un que vous n’avez sûrement pas vu, et qui vaut le détour. Direction l’entrée nord du parc, celle qui est la plus directe pour vous rendre dans ce lieu sublime.

Vous ne savez pas quelle est l’entrée nord ?

Si vous venez de Hualien et que vous avez déjà fait le Zhuilu Old Trail, il s’agit de la route que vous aviez emprunté pour vous y rendre. Sinon, il vous suffira de suivre les panneaux jusqu’à cette entrée. Ils sont en anglais, vous n’aurez aucun mal à vous repérer, et si vous avez eu la bonne idée d’acheter une carte Sim à votre arrivée, le plus simple reste encore de mettre le GPS en route et de programmer votre destination.

Mais au fait, où allez-vous ?

Vous vous rendez au bains chauds de Wenchan, plus exactement aux Wenshan Hotsprings, si vous vous arrêtez pour demander votre chemin.

Une fois que vous serez rentrés dans le parc de Taroko par l’entrée nord, continuez votre route jusqu’à dépasser l’entrée du Zhuilu Trail. Il vous faudra alors faire bien attention et regarder régulièrement sur votre droite. Les hotsprings ne sont pas indiqués. Environ quinze minutes après Zhuilu, vous apercevrez une banderole jaune sur le côté de la route, dans un petit renfoncement juste assez large pour une voiture, et un panneaux indiquant « trail en construction ». Peut importe en quelle année vous lisez cet article, il sera probablement toujours là. Ce soit disant trail est en construction depuis des années et ne sera jamais ouvert car considéré comme trop dangereux. Il vous faudra alors vous garer, et passer cette fameuse banderole jaune pour vous élancer sur le chemin des hotsprings.  Descendez les marches, et passez le pont. C’est facile, il n’y a qu’un seul chemin. En revanche, après le pont, ça se gatte. Si vous ne savez pas qu’ils sont là, vous ne les trouverez jamais.

Pourquoi ? Vous n’êtes pas plus bêtes que les autres.

Tout simplement parce que leur accès est normalement condamné. Un portail assez haut vous empêche d’entrer. Ils se trouvent en contrebas, sur le bord de la rivière, et les éboulements rocheux ont fait un mort et plusieurs blessés en 2005. Si vous décidez d’y descendre,vous le faite donc à vos risques et périls. Il vous faudra alors enjamber le petit muret à côté du portail, et vous saisir de la corde accrochée à la parois, pour pouvoir franchir la pante un peu abrupte et atteindre le bord de l’eau.

Là, vous découvrirez la rivière au courant assez fort, n’essayez pas d’y entrer, ce serait jouer un peu trop avec le feu. En revanche, vous trouverez sur le côté un enchaînement de petits bassins fermés par un amoncellement de pierres. Des chutes d’eau de quelques centimètres sortant de la falaise les alimentent en eau chaude. Il sera temps de sortir vos maillots-de-bain. L’eau y est très chaude. Dans le bassin qui surplombe la rivière, par exemple, elle est de quarante-huit degrés. En une demi-heure, vous serez déjà en train de bouillir, mais certains endroits dans les bassins sont plus frais que d’autres et vous permettront donc de rester longtemps dans l’eau. Autrefois, il s’agissait de piscines aménagées, mais elles ont aussi été détruites en 2005, après que des Typhons, et plus particulièrement le typhon Longwang, aient touché la zone durant l’été, et que les autorités locales aient décidé de définitivement déclarer l’endroit comme dangereux.

Lors de votre baignade, vous ne rencontrerez presque que des locaux si vous n’êtes pas seuls. Les touristes ne savent généralement pas où sont situés les bassins, ou préfèrent éviter de s’y rendre en raison de la dangerosité potentielle des lieux. Les Taïwanais vous accueilleront très bien. Vous pourrez en profiter pour discuter avec eux, et ils vous conseilleront certainement sur d’autres endroits du même genre que vous pourriez éventuellement apprécier. Vous passerez donc un moment dans des bains chauds parfaitement naturels, au milieu du plus beau parc de Taïwan, dans un endroit peu fréquenté. Parfait.

Un petit point sur la décision de fermeture des autorités ?

L’accès au hotsprings n’est pas interdit à proprement parlé. La route est barrée, et y entrer est fortement déconseillé. Mais vous ne serez pas dans l’illégalité si vous décidez tout de même de vous y rendre. En revanche, le gouvernement se dédouane ainsi de toute responsabilité sur ce qui pourrait vous arriver.

 

previous arrow
next arrow
Slider