Si vous pensez voyager au Japon, il y a quelques petites choses à prendre en compte dans vos préparatifs. La première est, vous vous en doutez, le budget. Même pour un backpaker, qui ne fait qu’un à deux repas par jour et s’accorde un café de temps en temps, le Japon, et notamment Tokyo, reste une destination à gros budget. Vous êtes déjà partis en Asie et vous êtes habitués aux tarifs de la Thaïlande, de Taïwan, de la Chine, ou même de la Corée du Sud, alors ne partez pas en Tokyo en pensant y consacrer un budget similaire. Même Séoul paraît abordable en comparaison de la capitale Nippon. Pour l’hébergement, si vous n’êtes pas trop regardant, vous arriverez peut-être à trouver des chambres à un prix raisonnable – autour de 20 euros par nuit. Je vous conseille vivement le quartier d’Asakusa où les tarifs sont généralement moins élevés que dans les gros arrondissements centraux de Tokyo. Pour le reste, votre budget sera assez similaire à celui que vous pourriez consacrer à des vacances à Paris. A vous de faire vos comptes en fonction du temps que vous avez à passer sur le territoire Japonais et les déplacements que vous envisagez.

Le deuxième point auquel il vous faudra attacher une attention particulière est la conversion d’argent. Toujours comparé à la Corée du Sud où 2000 Wons représentent à peu près 1,80 euros, 2000 Yens en représentent plutôt 17. Et vous dépenserez souvent 1000 ou 2000 Yens, croyez-moi.

Il est maintenant temps d’aborder le métro, nous restons donc à Tokyo. Le métro Tokyoïte est plutôt compliqué, au premier abord. C’est un entrelacement assez peu compréhensible de lignes de couleurs différentes – comme tous les métros, me direz vous – oui mais là, c’est Tokyo. Ne vous inquiétez pas, il vous faudra quelques jours, mais vous vous habituerez, vous finirez même par connaître quelques arrêts sur les rames principales. Venons en maintenant aux pousseurs de train. Ils existent, messieurs-dames, et leur travail consiste à vous tasser dans le métro pour que tout le monde rentre. A Tokyo, il y a du monde. Disons que c’est une expérience à faire.

Venons-en au point que tout aventurier, voyageur qui se respecte, doit contrôler avant de partir. Nous en revenons à nouveau à cette fameuse petite phrase qui dit que tous les pays sont différents. Le Japon, ce n’est pas la Corée du Sud, ce n’est pas la Chine. Bien sûr, pour une fois, vous n’aviez pas fait attention, et vous n’aviez pas cherché cette information avant de partir. Et voilà que vous vous retrouvez à l’autre bout de la Terre avec un téléphone et un ordinateur portable à la batterie vide et… Sans adaptateur ! Au Japon, les prises sont différentes, pensez donc bien à vous munir de ce petit objet magique pour pouvoir recharger vos appareils électroniques. Vous l’avez tout de même oublié ? Ce n’est pas grave. Allez faire un tour à Akhiabara, vous en trouverez dans la plupart des magasins d’électronique du quartier.

Un voyage au Japon est extrêmement agréable. C’est un pays magnifique, avec une culture des plus inintéressante, et une diversité de mentalités impressionnante. Vous ne pourrez que l’apprécier. Pensez simplement à le préparer, à avoir au moins quelques idées sur les endroits que vous voulez visiter et le budget que vous voulez y consacrer. Ce n’est pas un pays dans lequel on part sur un coût de tête.