Les visites de palais et de temples s’enchaînent. Il est temps de trouver d’autres activités à faire en complément. En Corée du Sud, on cherche ce que font les Coréens, histoire de les imiter un peu, et d’expérimenter leur mode de vie. Et quand on cherche, on trouve – enfin pas à chaque fois mais de temps en temps !

Alors ! Petite liste non exhaustive de choses à faire en Corée du Sud :

1. Le Noraebang – 노래방 – ou Karaoke Coréen :

Vous trouverez des Noraebang partout, que ce soit dans les quartiers d’affaires, les quartiers des ambassades, ou les rues dédiées au shopping. Ouvertes à toutes heures de la journée comme de la nuit, elles accueillent les personnes venant s’y amuser et se détendre. Pas besoin d’être Céline Dion pour aller chanter dans un Noraebang ! Généralement, le prix affiché sera un tarif à l’heure qui change en fonction de l’implantation de la salle et des services qu’elle propose. S’il peut se pratiquer seul, le Karaoke Coréen est plutôt une activité qui se pratique en groupe, avec des amis ou des collègues. Le mieux pour vous sera d’y aller avec des Coréens qui en connaissent déjà le fonctionnement, mais surtout qui sauront se servir des télécommandes. Si ce n’est pas possible, vous pourrez aussi y aller entre étrangers sans vous inquiétez de ne pas savoir le faire marcher, les fonctionnalités basiques sont à la portée de tout le monde, y compris à celle des personnes ne parlant pas coréen.

2. Le Samgyeopsal – 삼겹살 – ou barbecue Coréen : 

Adoré des Coréens comme des étrangers, le Samgyeopsal se déguste à plusieurs au restaurant. Il s’agit en fait de poitrine de porc grillée sur une plaque devant vous, et souvent accompagnée de quelques verres de soju. Vous trouverez différents types de Samgyeopsal, dont les illimités, ou vous pourrez aller chercher vous-même votre viande sur des buffets à proximité. Attention à ne pas être malade après une surconsommation de viande ! Le porc se consomme en petits morceaux dès qu’il est prêt. Vous verrez souvent les Coréens l’accompagner de légumes ou l’entourer d’une feuille de laitue avant de le consommer. Mon avis ? C’est effectivement bien meilleur avec la laitue qui apporte une touche de fraîcheur à la viande grillée.

3. Les cafés à thème – pour se sentir princesse ou super-héro : 

En Corée du Sud comme au Japon, les cafés à thème poussent et sortent de terre à chaque coin de rue, pour le plus grand plaisir de tout le monde. Vous trouverez de tout, depuis celui où vous pourrez essayer des robes de mariée, en passant par le café superman ou le traditionnel café où vous vous retrouverez entouré d’animaux en tout genre. Pour en avoir visiter un certain nombre – pour ne pas dire beaucoup – évitez ceux avec les animaux, si vous respectez les êtres vivants. Si les cafés à chats ne sont pas choquants et les félins bien traités, vous trouverez dans d’autres endroits des animaux en situation de stress, loin de leur environnement naturel, soumis à l’afflux de visiteur venus les caresser, cherchant parfois à s’échapper. Je pense notamment aux cafés possédant des ratons laveurs, ou des hiboux. Fuyez-les si vous ne voulez pas en ressortir avec le cœur serré et une envie de revenir la nuit pour les libérer. En revanche, les cafés floraux, et ceux ayant pour thème les bandes dessinées, par exemple, sont vraiment très sympas ! A faire entre amis sans modération ! Généralement vous paierez vos boissons un peu plus cher que si vous l’aviez pris dans un café classique, mais l’environnement vaut le coup.

4. Les salles d’arcades – pour des soirées pleines de fous-rires : 

Envie de défier un ami au basket, d’attraper une peluche dans les machines à grappins, de faire un duel de danse, de défier quelqu’un aux fléchettes, rendez-vous dans l’une des innombrables salles d’arcades en Corée du Sud. Vous pourrez passer des heures à jouer à n’importe quel attraction, sans trop vous ruiner. En moyenne, vous dépenserez entre 1000 et 5000 Wons pour une partie. Si vous n’avez pas de billets de 1000, des machines où changer de l’argent sont à votre disposition. Les Coréens adorent ces endroits où ils passent une partie de la soirée. A faire en couple ou entre amis, ce sera amusant de toute façon.

5. Un pique-nique poulet/bière à la Han River ou à Haeundae :

A faire à Séoul ou à Busan, sur la plage ou sur le bord de la rivière. Au programme, pique-nique avec des amis. Faites vous livrez du poulet fris et allez acheter de la bière et des snacks à n’importe quel convenient store, pour un après-midi ou une soirée chill, détente et bons moments. Cette activité se fait surtout un printemps et en été – pour profiter des températures.

6. BONUS : Le Dakgalbi – 닭갈비- ou le meilleur plat Coréen à partager ! 

Alternative fortement conseillée au Samgyeopsal, le Dakgalbi est un plat qui se mange au restaurant, à plusieurs. Il s’agit là de poulet épicé, mélangé à des légumes en tout genre dans un grand plat au centre de la table et cuisiné devant vous. Dans certains restaurants, vous aurez à les mélanger de temps en temps lorsqu’ils seront en train de cuire, dans d’autres, on viendra le faire pour vous. Dans ces restaurants, vous trouverez de nombreuses variantes de ce plat. Le Cheese Dakgalbi est addictif. Si vous ne voulez pas manger la même chose tous les jours, ne l’essayez pas, mais si vous voulez vous en mettre plein les papilles, donnez-vous en à cœur joie. Comme dit précédemment, il s’agit donc d’un repas épicé. Généralement, les restaurants mettent moins de sauce piquante dans les plats pour les tables étrangères, mais remplissez quand même votre verre d’eau avant de commencer à manger, on ne sait jamais !