Annonce : Recherche lieux naturels pour vacances tranquilles agrémentées de quelques excursions sportives et de sorties culturelles.

Réponse : Prenez votre voiture, direction Nouvelle Aquitaine et Occitanie, Vallée de la Dordogne.

Petit coin de campagne perdu au milieu de la France, loin de Paris, et des gros pôles urbains, c’est pile l’endroit qu’il vous faut. Enfin… Il est vaste ce territoire, encore faut-il où savoir poser ses valises pour profiter de ses vacances. Une semaine à quinze jours pour tout voir, c’est assez peu, en définitif. Comment s’organiser pour caser toutes les visites et activités sur ce laps de temps ?

Voici donc quelques uns des plus beaux villages, à voir absolument.

Carrenac, Loubressac, et Autoire, se trouvent à proximité les uns des autres, et il est possible de les visiter en une journée. A Autoire, un chemin permet d’accéder à la cascade, et au château des Anglais. A un quart d’heure de route de ces derniers se trouvent Saint-Cérés, et Bretenoux – le château de Castelnaud-Bretenoux – qui sont aussi à visiter lors d’un voyage en Vallée de la Dordogne.

Collonges la Rouge, Turennes, et Curemonte, sont trois autres des plus beaux villages de France. Si les premiers se situent dans le département du Lot, ceux-ci se trouvent en Corrèze. Comptez une dizaine de minutes entre Collonges, connue pour ses fameuses maisons en grès rouge, et Turennes, cité médiévale dominée par son château.

Beaulieu sur Dordogne et Argentat possèdent non seulement des centres moyenâgeux et de très belles maisons à colombages, mais ils sont aussi les seuls à avoir l’activité Gabare sur la Dordogne. La Gabare, qu’est-ce que c’est ? Ce petit bateau à fond plat servait entre autre à transporter du bois jusqu’à Bordeaux, et à ramener du sel et des denrées alimentaires jusqu’aux villages du centre de la France. A proximité d’Argentat, les tours de Merle dominent la forêt de toute leur hauteur, et offrent un beau panorama.

Martel, Creysse et Souillac présentent un intérêt certain, du fait de leur architecture, et leur proximité avec beaucoup de point de départ pour des balades en canoë sur la Dordogne. Au choix, petite initiation, demi-journée, ou journée complète à pagayer au cœur des collines, des falaises, et des berges verdoyantes. Attention, on ne se baigne pas n’importe où sur cette rivière plutôt agitée. A gluges, à côté de Martel, se trouve l’un des endroits où la baignade est autorisée et surveillée – parfait pour se rafraîchir en pleine nature, et le parc aquatique de la Saule à Bétaille, ou Quercyland à Souillac sont là pour des après-midi détentes au bord de l’eau.

Rocamadour est sans hésiter le lieu le plus remarquable de la Vallée de la Dordogne, mais c’est aussi le plus touristique. Les parkings y sont payant en Juillet et Août, et il vaut mieux éviter la saison estivale pour visiter la cité. La ville à flan de falaise se compose de quatre niveaux. Le château se trouve sur les hauteurs, sur la partie communément nommée l’hospitalet. Le chemin de croix qui permet de descendre conduit tout droit jusqu’à la chapelle Notre-Dame et à la basilique Saint-Sauveur, puis à la cité médiévale. Enfin, la rivière coule dans la vallée. Visiter Rocamadour prend environ une demi-journée. Les plus courageux peuvent s’y rendre à pied en empruntant le GR65 qui y passe, et qui est plus communément connu comme étant un chemin pour Saint Jacques de Compostelle.

Plus au Sud du territoire se trouvent Figeac, Cahors, et Saint Cirq lapopie, qui peuvent faire l’objet de belles promenades, et d’une petite croisière sur le Lot, pour changer de la Dordogne. Cependant, ils sont assez excentrés par rapport aux autres villages remarquables du territoire, aussi vaut-il mieux leur consacrer deux jours sur un séjour plutôt que de s’y installer pour une semaine.

Les châteaux et grottes ne manquent pas, en Vallée de la Dordogne.

Le Gouffre de Padirac est de loin la visite la plus réputée. Il vous faudra réserver votre ticket en ligne sur leur site internet pour une visite guidée, mais elle vaut largement le détour. Situé entre Carennac et Rocamadour, le gouffre fait l’objet d’une visite de deux heures, dont une partie se déroule en barque. Alternative au gouffre de Padirac, les grottes naturelles de Lacave se trouvent entre Souillac et Rocamadour. Si elles sont moins impressionnantes que ce dernier, elles font l’objet d’une belle visite d’une heure quinze et la billetterie se fait sur place.

La grotte des Merveilles, à côté de Rocamadour, offre la possibilité d’une visite courte de quarante-cinq minutes à la découverte de peintures rupestres bien conservées. Les grottes de Cougnac sont les petites dernières a avoir été découvertes. Elles ont ouvert leurs portes en 2018, une  autre belle ballade entre stalactites et stalagmites. Près de Cahors, les grottes de Pech Merles combinent quand à elles peintures rupestres et découverte de grottes naturelles.

Comme dit Précédemment, Le château de Castelnaud-Bretenoux transporte ses visiteurs au Moyen Age, le temps d’une visite en extérieur et intérieur. L’entrée est couplée avec celle du château de Montal qui date de la Renaissance.

La Vallée de la Dordogne est une destination parfaite pour les familles. Les activités pour petits et grands y sont nombreuses, et diversifiées. Le Rocher des aigles, le Parc animalier de Gramat, et la forêt des singes pour des visites au contact des animaux et une découverte de la faune, le préhisto dino pour une plongée dans l’histoire à l’époque des dinosaures, ou le petit train du Haut Quercy pour une balade d’une heure le long des falaises et des points de vue sublimes.  Des parcs d’accrobranche et centres équestres sont éparpillés un peu partout sur le territoire, et des chemins de randonnée balisés sillonnent la campagne. De quoi se faire plaisir en toutes circonstances.

 

previous arrow
next arrow
Slider