Telle est la question.

J’ai voyagé pour la première fois à Taïwan en Avril 2018. Avant mon départ, j’ai entendu bon nombre de remarques qui portaient notamment sur le fait que j’allais visiter une « île/ ville ». Il est temps de rétablir la vérité sur TAIWAN.

Avant toute chose, et nous nous écartons un peu du sujet, Taïwan ne fait pas parti de la Chine. Il s’agit bien là d’un Etat indépendant, avec un statu particulier qui n’est pas reconnu par l’ONU, mais qui a son propre gouvernement et ses lois particulières.

Deuxième point, et nous revenons à nos moutons. Taïwan est une île montagneuse, son centre est beaucoup moins habité que ses côtes, et la répartition de la population y est inégale. Les principales zones urbanisées se situent sur le littoral Nord et Ouest de l’île. Il est alors possible de visiter de grandes villes comme Taipei, Taichung ou Tainan. Toutefois, l’Est et le Sud sont beaucoup moins peuplés, même si quelques grandes villes, comme Hualien, s’y trouvent. En réalité,  les paysages et les reliefs de l’île se répartissent de la manière suivante : 

  •  Au Nord et à l’Ouest la région de Taipei, et la plupart des grandes villes de Taïwan, une zone urbanisée. 
  • Au centre, une région montagneuse comportant de nombreux villages aborigènes (comprenez ici les habitants originaires de l’île, ceux qui l’habitaient avant l’arrivée des Chinois), lacs et parcs naturels. 
  • Au Sud, une région plus tropicale, tant pour sa faune et sa flore abondante que pour son climat. Vous y trouverez des plages, des palmiers, et la ville de Kaoshiung, elle aussi très importante. 
  • A l’Est, une région côtière avec quelques villes isolées des autres par les montagnes du centre de l’île. 

Les côtes Sud et Est et le centre de Taïwan sont donc assez sauvages, idéals pour un tourisme sportif, et de nature. Par ailleurs, l’île bénéficie d’un climat qui lui procure une végétation particulièrement dense et verte. Si vous visitez Taipei un jour, pas besoin d’aller chercher bien loin pour se retrouver en pleine nature. Il suffit de prendre le métro et de s’arrêter à l’Elephant mountain ou à Maokong Gondolia ( Arrêt de métro Zoo de Taipei) pour pouvoir profiter de marches particulièrement agréables dans la campagne.

Taïwan est vraiment une île où il fait bon vivre pour les amateurs de randonnées. Loin d’être uniquement urbanisée, le parc de Yangmingshan et les gorges de Taroko font partis de ces trésors naturels que le lieu a à offrir. Et quel explorateur à Taïwan n’a jamais révé de partir en excursion au Sun Moon Lake ?  L’île possède aussi quelques spots de surf et de plongée ou de kayak de mer à découvrir, notamment sur les côtes Nord et Est. (Article à venir).

Taïwan n’est pas une ville Etat. Souvent trop dévalorisé par rapport à la Thaïlande, il est pourtant possible d’y admirer de merveilleux paysages tout en y pratiquant des activités ludiques de toute sorte (je suis objective – ou presque ).